L’hiver est bel et bien arrivé ici à La Grande Raisandière et la mare est pleine pour la première fois depuis le printemps 2018. Hourra !

Wood burner

Notre poêle à bois chauffe la plus grande partie de la maison assez efficacement. Il faut environ deux heures pour faire passer le salon de 12°C à 20°C. À la fin de la journée suivante, lorsque les murs se sont réchauffés, le salon monte à 23–24°C. Un moteur de ventilateur nous permet de pomper l’air chaud du poêle vers les deux tiers de la maison. Lorsque nous faisons cela, les chambres atteignent 18–20°C assez rapidement.

L’autre tiers de la maison est chauffé par des radiateurs électriques (fabriqués localement !). L’électricité est renouvelable (fournie par Enercoop) mais coûteuse, raison pour laquelle nous prévoyons d’installer des panneaux solaires de 20 kW sur le toit de la grange cet été. L’objectif est de produire plus d’électricité que ce que nous utilisons et de vendre le surplus au réseau.

{%ALT_TEXT%}

Nous avons commencé de planter les premiers châtaigniers et noisetiers dans le petit champ derrière le Bois de Steve. Cela nous donnera la possibilité de fabriquer et de vendre du beurre, de l’huile et de la farine de fruits à coque dans 10 ans. Et si nous décidons de ne pas commercialiser nos fruits à coque, eh bien, nous aurons reboisé un petit coin de la France !

Alexis in the orchard

Voici quelques pêchers du verger que nous avons fait pousser à partir de noyaux. Les pêchers sont, à notre connaissance, les seuls arbres fruitiers qui poussent à partir de leurs graines ou noyaux. Tous les autres arbres fruitiers sont greffés, sans cela ils redeviennent sauvages. Par exemple, le pepin d’une pomme produira un pommier sauvage (Crab Apple) avec des petits fruits acides.

Bottled fruit

Nous venons juste de commencer à ouvrir les premiers bocaux que nous avons préparé cet été et cet automne. Tomates, haricots, pêches : le goût de l’été !

Alexis leading course participants back from the field

Nos stages se déroulent bien. Nos stages de février, mars, avril et mai 2020 sont déjà complets avec listes d’attente. En juin 2020 (Permaculture et Méditation), il y a encore quelques places ! Nous envisageons peut-être d’organiser un stage supplémentaire de permaculture et cuisine végane en juillet parce que, après un démarrage lent, c’est ce que la plupart des gens semblent vouloir faire ! Soyez à l’affût des nouvelles offres au cours de la deuxième moitié de 2020 : 1) Permaculture et Récolte de Plantes Sauvages Comestibles ; et 2) Permaculture et Fermentation.

Thelma + Louis chilling out

Thelma et Louis traînent dans notre appartement parisien un peu beaucoup en ce moment et ils n’en sont pas très contents. Pas de souris à attraper et à manger, pas de granges à fouiller, pas de clôtures et d’arbres à grimper, et de la nourriture en conserve pour chats affreuse (très chère, parfaitement équilibrée et bio). Pauvres petits chéris.